CERCLE AMICAL DU BERRY

Les Berrichons de Paris

NOS CONFÉRENCES


LE CERCLE AMICAL DU BERRY- LES BERRICHONS DE PARIS s'enorgueillit d'être l'organisateur d'un grand nombre de conférences prestigieuses et très suivies. Liées au Berry par leur thème ou par un orateur originaire de notre province, elles sont aussi l'occasion de poursuivre l'échange au cours d'un dîner amical dans le quartier.

Conférences du CAB 

Les conférences du CAB sont données depuis octobre 2023 à

l'Association Culturelle (Paroisse St François-Xavier)
7 Place du Président Mithouard
75007 PARIS

(à gauche de l'église)

 (Accès facile par le métro : stations Saint François-Xavier ligne 13, ou Duroc ligne 10 ; bus 82, 92 station Oudinot, 86 station St François-Xavier). 

Participation aux frais : Adhérents ou abonnés : 7 euros – Non-adhérents : 10 euros
Un pot est offert sur place et permet de se retrouver dans une ambiance conviviale.

Un dîner (réservation lors de la conférence) dans une brasserie voisinepour environ 20/25 euros, permet de prolonger les échanges avec le conférencier. Bienvenue à tous! 

Renseignements conférences : annemariecazenave1@gmail.com  ou 06.12.89.17.57

www.cercleamicalduberry.com
**

Programme des conférences de 2024

(mise à jour en continu)

Mardi 11 Juin 2024 : date retenue.

Mardi 14 Mai 2024  Le General de Castelnau par Benoit Chenu

Mardi 2 Avril 2024 Le château et les jardins d'Apremont par Louise et Pierre-Armand Hurstel

Mardi 12 Mars 2024 Le Grand Meaulnes, un roman pour l'éternité par Christophe Giraud


Mardi 6 Février 2024  Louis Dauvergne, triomphes et revers d’un architecte berrichon à Paris (1877-1902)  par Olivier Prisset       

Alfred Dauvergne (1824-1885) et ses fils Henry (1848-1917) et Louis (1851-1937) furent successivement architectes départementaux de l’Indre entre 1850 et 1920. Si leur souvenir s’est perpétué localement, l’histoire de l’architecture s’est surtout souvenue du dernier de ces trois praticiens. Et pour cause, après sa scolarité aux Beaux-arts de Paris, le cadet des Dauvergne a dirigé avec éclat son cabinet parisien entre 1881 et 1902 où il a livré certains édifices iconiques du temps.

Cette conférence a permis de suivre le parcours de cet architecte que le monopole berrichon entretenu par son père permit d’installer à Paris où son cabinet participa des beaux jours de l’architecture fin de siècle. Or, qu’il s’agisse des moyens employés pour le lancer ou des stratégies commerciales qu’il développa pour perdurer dans le paysage parisien ; évoquer la trajectoire de Louis Dauvergne permet de redécouvrir une page inédite de l’histoire commune construite entre Paris et une province française loin d’être anodine. Ceci est d’autant plus éloquent dans le cas des Dauvergne, que l’ampleur de son œuvre et l’exhaustivité des sources disponibles font de cette famille un cas d’étude exceptionnel pour comprendre le fonctionnement de la commande architecturale, publique et privée, de la seconde moitié du XIXe siècle.

   Olivier Prisset est docteur en histoire de l’art contemporain, assistant temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) en architecture moderne, département d’histoire de l’art et archéologie, université Rennes 2 chercheur associé à l’InTRu (EA 6301).

________________________________________

Mardi 23 Janvier 2024  Louis XI : un roi qui tissait sa toile  par Martine Mallein  


Programme des conférences de 2023

Mardi 12 décembre 2023 : 18h30  «Le Fonds Monétaire International : tout ce que vous avez toujours souhaité en connaître», par Jacques de LAROSIÈRE, ancien président du FMI, ancien gouverneur de la Banque de France... 

Mardi 14 novembre 2023 : 18h30 «Un partenariat troublé : les relations franco-américaines de 1776 à nos jours»,  par Antoine MOMOT, Directeur Influence du groupe Talan.

Cette conférence se propose de balayer l’histoire et l’actualité des relations entre France et Etats-Unis. Le sujet reste important, tant la prééminence politique et économique des Etats-Unis d’Amérique demeure réelle et que par bien des aspects, notre quotidien est imprégné de l’American way of life.
Les deux pays considérés cultivent le souvenir vivace de leur entraide, de la Guerre d’Indépendance américaine aux deux conflits mondiaux. France et Etats-Unis partagent en outre un grand nombre de valeurs, entre attachement à la démocratie libérale et à l’économie de marché et volonté de porter un message universel, adressé à l’ensemble de la planète.
Il n’en demeure pas moins que l’histoire longue, sur plus de deux cents ans, des relations franco-américaines est émaillée d’agacements, de disputes, de brouilles... qui ont nourri aussi bien la francophobie américaine que notre anti-américanisme. Face à tous ces enjeux, la conférence se propose de répondre à une question principale : comment expliquer la récurrence des tensions entre deux pays qui n’ont jamais été en guerre ?
Pour aborder cette problématique, l’intervention retracera l’histoire des relations franco-américaines en s’attardant sur la période la plus récente, depuis 2009, avant d’esquisser quelques perspectives d’avenir.

Mardi 10 octobre 2023 : 18h30  «Un Berrichon aveugle au service des siens» par Sylvain NIVARD, membre du CAB, président de l’association Valentin Haüy.

Membre de notre Cercle Sylvain Nivard est né mal-voyant puis progressivement devenu aveugle. Il a néanmoins réussi à devenir ingénieur et a fait toute sa carrière chez IBM France. Ayant une énergie débordante en parallèle il s’est très tôt investi dans une association de déficients visuels, puis a été maire de Méry-sur-Cher pendant 12 ans avant de prendre sa retraite professionnelle et d’être élu président de l’association Valentin Haüy. Sylvain Nivard a pratiqué de nombreux sports et a voyagé un peu partout dans le monde. Il témoignera sur son parcours et sur les moyens possibles pour surmonter un handicap visuel.

Handicap qui grâce à l’allongement de notre espérance de vie devient malheureusement de plus en plus fréquent parmi les personnes âgées. Heureusement aujourd’hui même avec une déficience visuelle c’est possible de rester autonome entre autres avec l’aide des services des associations telle que Valentin Haüy.

 deuxième trimestre 2023 :

Mardi 13 juin 2023 : 18h30 Le regard sur le monde d’un photojournaliste originaire du Berry Par Pascal Maître

Mardi 9 mai 2023 : 18h30 Les chansonniers du Berry dont MacNab par Gérard Letailleur

Mardi 18 avril 2023 : 18h30 Les arbres de Jessé à Issoudun Par Jean-Pierre Dermenghem

Le thème de l’Arbre de Jessé a été l’un des plus représenté dans la production artistique du Moyen Âge. On le rencontre à d’innombrables reprises dans les ouvrages religieux médiévaux, mais aussi dans les vitraux de nombreuses églises et cathédrales. Il n’a en revanche que rarement été traité en sculpture.
L’ensemble sculpté de la chapelle de l’ancien Hospice Saint-Roch d’Issoudun est l’une des représentations les plus monumentales que l’on connaisse. Que ce soit par ses dimensions, la qualité de sa sculpture ou encore la richesse de sa symbolique, elle est exceptionnelle à plus d’un titre.
L’heure de la retraite venue, Jean-Pierre Dermenghem, ingénieur centralien, a quitté la région parisienne pour le village dont est originaire son épouse, à proximité immédiate du musée Saint-Roch. Il s’est pris de passion pour ces deux arbres sur lesquels subsistaient de multiples interrogations. Il a publié en 2019 Arbres de pierre, les Arbres de Jessé d’Issoudun, un ouvrage où il a percé à jour la plupart des mystères qui les entouraient encore il y a peu.

   ***


et auparavant nous avions pu entendre

Mardi 10 janvier 2023: Anthologie de la poésie de George Sand   Par Joshua Laffont-Cohen


Mardi 13 décembre 2022 

Le général Bertrand 1773/1844 - A la recherche de la liberté

Par Chantal Gerbaud, historienne

<Né sous l’Ancien Régime, Henri-Gatien Bertrand est issu de la bourgeoisie castelroussine éclairée et fait de brillantes études qui lui permettent d’intégrer l’Ecole Militaire du Génie. Ingénieur et militaire. Patriote nourri des idées des philosophes. Il servira Bonaparte puis Napoléon, participant à toutes les batailles, accédant aux plus hautes fonctions, puis le suivra dans son exil à Sainte-Hélène avec abnégation jusqu’à la fin. Les vingt-trois années qui lui restaient à vivre furent pour lui, dans des activités diverses, l’occasion de chercher la meilleure façon de servir l’Etat tout en prônant les libertés publiques et en essayant de comprendre la société de son temps. Curieux de tout, lui qui avait connu toute l’Europe et une partie de l’Orient, se tournera vers l’Amérique dans un ultime voyage. Il est enterré aux côtés de Napoléon aux Invalides.

Née à Paris de père berrichon de l’Indre, elle enseigne l’histoire en lycée à Reims de 1972 à 1989. Admise au concours pour devenir chef d’établissement, elle occupe plusieurs postes de direction en Normandie, puis dans 4 départements de la couronne parisienne. Elle décide ensuite de s’implanter à Saint-Benoît du Sault au sud de département de l’Indre en 2008 où elle reprend des recherches en histoire.

Publications :
-Irène Hajos, une survivante.2006. Editions Syros.
-Le général Bertrand, la passion de la liberté. 2018. La Bouinotte.
-Pâques mortelles à Saint-Benoît. 2020. La Bouinotte. (Roman historique)
- Nombreux articles historiques.

Mercredi 16 novembre 2022

Les chênes du Berry pour reconstruire Notre-Dame

Par Bertrand Servois, Président de la Coopérative UNISYLVA et de l’Unionde la Coopération Forestière Française

 

Parmi les arbres sélectionnés pour reconstruire la flèche de Notre-Dame, plus de 100 chênes sur 300 sont originaires des forêts privées du Berry. « Une seconde vie pour ces arbres qui passeront dans de nombreuses mains avant d’être assemblés au-dessus des voûtes de la cathédrale. »

 

Mardi 15 novembre 2022 :

Visite exceptionnelle de l’Hôtel de la Marine Place de la Concorde à Paris

réservée aux adhérents à jour de leurs cotisations 2022

Mardi 11 octobre 2022

L’Ordre Souverain de Malte

Par Olivier de La Chapelle, Secrétaire Général de l’Association française des membres
de l’Ordre Souverain de Malte et Délégué du Cher de l’Ordre de Malte France

 

Partons pour Jérusalem, il y a près de 1000 ans, bien avant les Croisades, lorsque naissent les premiers hospitaliers de St Jean. « Quand un malade viendra, qu’il soit porté au lit, et là, tout comme s’il était le Seigneur reçu, donnez-lui ce que la Maison peut offrir de mieux ! »

Cette phrase, qui figure dans les documents fondateurs de l’Ordre de St Jean de Jérusalem, résume ses missions et ses valeurs fondamentales, qui au cours de toute son histoire façonneront l’Ordre Souverain, Militaire et Hospitalier de St Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte :- Accueillir les plus démunis,- secourir les plus vulnérables, sans distinction de race ni de religion, - tout en faisant attention à la personne, en respectant sa dignité.

1000 ans plus tard, c’est avec la même vocation, celle de soigner et de secourir, qu’en Berry, l’Ordre de Malte agit, forme, secoure et accompagne les plus vulnérables de notre société, les plus pauvres, les malades, les personnes en situation de handicap, ou nos grands anciens.

 

 Mardi 14 juin 2022

Les cornemuses,  histoire, tradition et décors - Jean Sautivet «1798-1867»,

fabricant et joueur de cornemuse à Plaimpied.

 par Jean-Jacques Smith et Mic Baudimant des Thiaulins de Lignières

 Quelques intermèdes musicaux illustrèrent cette conférence.

Après son introduction sur la (ou les cornemuses) et son évolution, Jean-Jacques Smith présente Jean Sautivet qui parmi tous les fabricants de cornemuses des provinces du centre de la France occupe une place mythique. C'est en effet le plus ancien fabricant localisé et nommé à ce jour et la qualité de sa production reste encore un modèle pour les luthiers actuels.

Il pourrait être l'héritier direct des fabricants de grandes cornemuses incrustées d'étain qui travaillaient sous l'ancien régime et dont nous savons si peu de choses. Plusieurs des instruments de Sautivet sont parmi les plus accomplis dans la maîtrise de cette technique. Il est aussi le créateur d'un décor gravé très fin, bien spécifique de sa production. Ce décor semble correspondre à une demande d'instruments moins couteux dans une période de développement intense du jeu de la cornemuse. (Peut être grâce à la fin des privilèges corporatifs dont parle George SAND dans " les Maitres Sonneurs ").

Mardi 5 Avril 2022 : 18h30 

                                                                          TALLEYRAND versus FOUCHÉ

deux grands prédateurs du pouvoir sous l’Empire

par Emmanuel de Waresquiel, historien, écrivain

Par sa longévité politique (de 1789 à 1835), par la multiplicité des régimes qu'il a servis, par son esprit étincelant et son intelligence exceptionnelle, Talleyrand est, avec Napoléon, un des personnages les plus énigmatiques de la Révolution française et du premier XIXe siècle. Emmanuel de Waresquiel dessine en parallèle,  le portrait brillant de Fouché incroyable personnage jusqu'ici incompris, « Grand criminel, grand policier, grand ministre, grand espion », il fallait à Joseph Fouché un grand biographe pour éclairer d'une lumière impartiale les lignes tourmentées de sa vie. « Waresquiel a répondu présent. Il a bien fait. »

 

 Mardi 15 Mars 2022 ; 18h30

                                  

CHARLES-HUGUES, MARIA-THERESA et CECILE de BOURBON PARME

des Princes engagés dans l’histoire, par Patrick Guibal, leur familier

Issus de l’infant Philippe de Bourbon, fils du roi Philippe V d’Espagne, les Bourbon vont régner sur le duché de Parme jusqu’en 1859, date à laquelle ce dernier sera intégré dans le nouveau royaume d’Italie.  Robert 1er, le dernier duc de Parme régnant, eut 24 enfants dont un des aînés, le prince Xavier, fera souche en Berry en épousant Madeleine de Bourbon-Busset.   C’est au château de Lignières, auquel ils sont demeurés très attachés, que les princes Charles-Hugues, Maria-Teresa et Cécile de Bourbon Parme, ont passé une partie de leur jeunesse. Dans une parfaite fidélité à leur père, tous trois, après avoir épousé avec passion la cause carliste, ont multiplié des engagements autour de valeurs fondées sur l’humanisme chrétien, l’esprit de justice et la générosité.  Par bonheur, les enfants du prince Charles-Hugues, en relevant les défis du monde contemporain, s’inspirent aujourd’hui pleinement de ces valeurs.

 


Déjà tenues et pour mémoire :

Conférences du CAB 2021

conférence du CAB : SANCERRE par Laurent Sorcelle - le 14 décembre 2021

SANCERRE Par Laurent Sorcelle
 Ecrivain, chroniqueur, réalisateur

Laurent Sorcelle -originaire de Bourges- est un homme de communication, passionné par le Berry et par Sancerre.

Il a tourné des reportages captivants et produit des ouvrages sur notre Berry, qui le mettent en valeur et ajoutent par les textes et les images un beau regard d'aujourd'hui sur notre province.(voyez notre recommandation pour le documentaire En terre écossaise de France, du 15 mars sur France 3)

Sancerre étant encore plus à l'honneur depuis que la ville a reçu le prix des téléspectateurs (FR3) : LE VILLAGE PREFERE DES FRANCAIS, la conférence s'inscrit dans l'actualité des lieux célèbres.


* *
*
Conférence du CAB : 17 novembre 2021 L’ECHO DU BERRY ou l’art pour un journal d’atteindre 200 ans par Ludovic MESNARD Rédac. Chef

«L’ECHO DU BERRY ou l’art pour un journal d’atteindre 200 ans»

Par Ludovic MESNARD, son Rédacteur en chef”

« Le 18 mars 1819 paraissait le premier numéro des Petites Affiches et avis divers de l’arrondissement de La Châtre qui allait devenir L’Écho de l’Indre en 1848 puis L’Écho du Berry en 1950. Une histoire bicentenaire  pour l’un des plus anciens journaux encore en activité. Avec près de 40 000 lecteurs, L’Écho du Berry est  aussi l’un des journaux hebdomadaires les plus populaires en France. 

Ludovic Mesnard en est aujourd’hui le directeur délégué et le rédacteur en chef. Le journal a bien entendu poursuivi son développement en étendant sa couverture rédactionnelle en Creuse, dans l’Allier et dans d’autres cantons du Cher et de l’Indre. Une volonté de se rapprocher au plus près de ses lecteurs qui permet à L’Écho du Berry de résister encore aujourd’hui à la crise de la presse. »


* *
*

Conférence du CAB 16 juin 2021 Alienor d'Aquitaine et le Berry par Martine Mallein

Madame Martine Mallein a accepté de relancer notre cycle de conférences en venant nous parler d’Alienor d’Aquitaine et de ses liens avec le Berry le mercredi 16 juin à 18 h  à la Société Française de Géologie qui nous accueille dans le plus grand respect des règles sanitaires.

Martine Mallein est entre autres l’auteur du livre « Le Beau XIIème siècle en BERRY »  qui met en valeur le rôle éminent de notre héroïne dans une région en plein développement, dont une partie en Berry. 


* *
*

Conférences du CAB 2020

Conférence du CAB :  11 février 2020

Henri de Monfreid, “En Mer Rouge” Par Guillaume de Monfreid

Henry de Monfreid arrive à trente-deux ans à Djibouti où il devient commerçant en cuirs et cafés. Cette existence le lasse vite, et il achète un boutre, engage deux matelots somalis, un mousse et se lance dans l'aventure. La pêche aux perles d'abord, puis surtout le commerce des armes.

Ce ne sont plus que bagarres, poursuites, chassés croisés entre trafiquants et policiers de la mer, tempêtes, sur cette mer Rouge qui retint Henry de Monfreid sa vie durant et qui fascinera tous les lecteurs de cette extraordinaire épopée.

______________________________

 Conférence du CAB : La Famille de Laubépine, Mardi 28 janvier 2020

La Famille de Laubépine (de l’Aubépine) Par Isabelle de Conihout,
Conservateur honoraire des livres rares de la BNF

Dès le début du XVIe siècle et jusqu’au milieu du XVIIe, les Laubépine sont propriétaires du Palais Jacques Cœur de Bourges et du château de Châteauneuf-sur-Cher.Ce sont eux qui le reconstruisent, dans le style de la fin de la Renaissance, tel qu’il existe encore aujourd’hui. Pendant tout le XVIe siècle, ils seront au Conseil  des rois Henri II, Henri III et Henri IV, et leurs épouses,dames de Catherine de Médicis. Leur notoriété leur donnera accès à la chapelle de Jacques Cœur de la Cathédrale de Bourges, où on peut toujours voir trois statues les représentant en orants. Joli détail les honorant : Marcel Proust avait surnommé la cathédrale de Bourges "la cathédrale à l’aubépine", sans doute à cause des aubépines qui ornent les voussures du portail du jugement dernier mais aussi probablement à cause de la famille Aubespine dont les statues se trouvent dans la chapelle Saint-Ursin.

Titre exact : Les Laubespine, ministres des derniers rois Valois, propriétaires du Palais Jacques Cœur et de Châteauneuf-sur-Cher au XVIe siècle : à propos d’une découverte bibliophilique récente.

_____________________________

Conférences du CAB 2019

Conférence du CAB : Les activités commerciales de Jacques Cœur, Mardi 19 décembre 2019

Les activités commerciales de Jacques Cœur Par Véronique Schmitt
Conférencière du Centre des Monuments Nationaux

Grande figure du XVème siècle et "argentier du roi de France Charles VII", Jacques Cœur a su, par son audace et son talent, se hisser au sommet de la société de l'époque et devenir un des personnages les plus influents du royaume. Sa « grant maison » de Bourges est reconnue comme la plus belle maison civile en France au XVè.

La conférence, axée sur les activités marchandes de Jacques Cœur détailla ses voyages et ses entreprises nationales et internationales.

Durant une heure environ, Véronique Schmitt, guide conférencière, évoqua les ports d'attache de J. Cœur, ses hommes, sa flotte de galées transportant mille marchandises qui ont fait la prospérité de ses voyages...

_____________________________

 Conférence du CAB : Jean-Baptiste Colbert, Mardi 19 novembre 2019

Jean-Baptiste Colbert Par Marie-France de Peyronnet Présidente d'Honneur du CAB

Colbert entre au service de l’Etat en 1640. Homme de confiance de Mazarin, il est nommé ministre par Louis XIV en 1661, et cumule peu à peu toutes les charges du gouvernement à l’exception des ministères de la Guerre et des Affaires étrangères.

Son action s’exerce dans trois domaines principaux : la remise en ordre des finances, le développement de l’industrie, l’essor du commerce. Son exemplarité donnera le « Colbertisme ». Bâtisseur, il embellit Paris, en fait paver et éclairer les rues, lui donne places publiques et portes triomphales (portes St-Denis et St-Martin), la colonnade du Louvre et le jardin des Tuileries. Colbert est à l’origine de la création de l’Académie des Sciences en 1666, ainsi que de l’Observatoire de Paris l’année suivante. Il est l’un des rares hommes dont Louis XIV sera toujours sûr. Il meurt en 1683 en disant : « Si j’avais fait pour mon Dieu autant que j’ai fait pour le Roi, je serais sauvé ».

Son souvenir résonne encore en Berry où il fut propriétaire des châteaux de Châteauneuf-sur-Cher, Lignières, Bois-Sir-Amé et du Palais Jacques-Cœur, ainsi qu’à Ainay-le-Vieil, où de nos jours, l’évoquent de nombreux souvenirs.


Mardi 11 février 2020 : Henri de Monfreid, “En Mer Rouge”  Par Guillaume de Monfreid


Henry de Monfreid arrive à trente-deux ans à Djibouti où il devient commerçant en cuirs et cafés. Cette existence le lasse vite, et il achète un boutre, engage deux matelots somalis, un mousse et se lance dans l'aventure. La pêche aux perles d'abord, puis surtout le commerce des armes. Ce ne sont plus que bagarres, poursuites, chassés-croisés entre trafiquants et policiers de la mer, tempêtes, sur cette mer Rouge qui retint Henry de Monfreid sa vie durant et qui fascinera tous les lecteurs de cette extraordinaire épopée.


* *
*


Citons les conférences de ces derniers mois :
(désormais vous pouvez en savoir davantage en cliquant sur le lien en surbrillance)
  • Le Grand Cœur (Jean-Christophe Rufin de l'Académie française), 
  • Les Biscuit Mercier : 100 ans de savoir-faire .(Daniel Mercier), 
  • Jeanne d'Arc en Berry (Pr Philippe Contamine de l'Institut), 
  • Mehun-sur-Yèvre et les châteaux du duc de Berry (Philippe Bon conservateur), 
  • Les origines de l'homme ; l'apparition de la conscience (Pr Henry de Lumley, Dr de l'Institut de Paléontologie humaine), 
  • De Saint-Fargeau à Selles-sur-Cher, en passant par Guédelon (Michel Guyot), 
  • Neuvy-Saint-Sépulchre ou la Jérusalem en France (Gérard Guillaume), 
  • La recherche du bonheur chez Saint Augustin : sa grand quête ( duchesse de Brissac), 
  • Dans l'atelier des Colombe : enlumineurs à Bourges 1470 – 1500 (Pr Marie Jacob de l'Institut catholique), 
  • La bouteille de vin : histoire d'une révolution ( Pr Jean-Robert Pitte de l'Institut), v Le Grand Meaulnes et Marie-Claire : deux révélations romanesques avant 1914 (Pr Pierre Brunel, de la Sorbonne), 
  • Le Vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges (Philippe Bardelot, conservateur). 
  • George Sand et Venise (Daniel Bernard, Dr en anthropologie sociale et historique). 
  • Les Paysages Du Berry Dans La Litterature (Georges Buisson, Pt de la Maison de la Culture de Bourges) 
  • Musiques En L'honneur De Saint Guillaume (Pr Marie Reine Renon, musicologue) 
  • "Un rêve étrange et pénétrant...". La peinture de Pierre Bonnard (Michel Cegarra, Agrégé de l'Université, historien de l'art, ancien Directeur du Département des Arts plastiques à l'Université Charles-de-Gaulle - Lille 3). 
  • Sancerre, Terre et Vins d'enchantement(Laurent Sorcelle) 
  • « Les Bourbon Parme, une famille engagée dans l’histoire » (S.A.R. la princesse Maria Teresa de Bourbon Parme) 
  • Le couvent des Cordeliers de Châteauroux(Madame Francesca Lacour archiviste paléographe) A LA TABLE DES PRINCES ; JEAN DE BERRY ET SES FRERES Par Philippe Bon Conservateur du Musée de Mehun sur Yèvre GEORGE SAND ET NOHANT par Michelle Perrot, Professeur Émérite de l'Université Paris VII
  • La folie des Condé, … une maladie bipolaire chez les ducs et pairs de Châteauroux ? Par le Docteur Christian MOREAU
  • "Les Vikings en Berry" par Martine Mallein-Leguédois 
  • "Maurice Rollinat, poète des Névroses, et George Sand" par Claire Le Guillou
  • "L'Afrique à l'heure de la mondialisation" par Didier Doucet
  • "Talleyrand : une vie et une œuvre sans pareilles" par Roland Martinet
  • "Châteauroux, ville impériale" par David Chanteranne
  • "Vins et vignobles du Berry" par Benoît Roumet
  • Les origines berrichonnes méconnues de Georges Bernanos : Pellevoisin, le village de la Vierge...Par Bruno DAUGERON
  • Ernest Nivet, un praticien de Rodin en Berry. Par Francesca LACOUR 
  • « Le Berry de la Renaissance »  Par Xavier Laurent Directeur des Archives départementales et du Patrimoine du Cher Président de la Société d'Archéologie et d'Histoire du Berry
  • « Les petites Marie », de Châteauroux, L’une des dernières entreprises de fabrication de peluches en France.  Par Jean-Paul-Perdereau Responsable création, produits et commercial
  • « Intérieurs secrets en Berry… »  Par Jean-Yves Patte  Historien d’art
  • Pierre Balsan (1807-1869) et Elodie Martin (1810-1893) : un couple fusionnel et créateur. par Jean-Pierre SURRAULT  Docteur en Histoire, président de l’Académie du Centre à Châteauroux.
  • Pierre Balsan (1807-1869) et Elodie Martin (1810-1893) : un couple fusionnel et créateur. Par Jean-Pierre SURRAULT Docteur en Histoire, président de l’Académie du Centre à Châteauroux.
  • « Intérieurs secrets en Berry… » par Jean-Yves Patte, Historien d’art.
  •  « Les petites Marie », de Châteauroux, l’une des dernières entreprises de fabrication de peluches en France. Par Jean-Paul-Perdereau, Responsable création, produits et commercial
  • « Le Berry de la Renaissance » par Xavier Laurent, Directeur des Archives départementales et du Patrimoine du Cher, Président de la Société d'Archéologie et d'Histoire du Berry
  • L’aéroport Marcel Dassault de Châteauroux par Mark Bottemine Directeur de l’aéroport de Châteauroux
  • Jean-Baptiste Colbert  par Marie-France de Peyronnet Présidente d'Honneur du Cercle Amical du Berry
  • Les activités commerciales de Jacques Cœur par  Véronique Schmitt Conférencière du Centre des Monuments Nationaux 
  • La Famille de Laubépine (de l’Aubépine) Par Isabelle de Conihout, Conservateur honoraire des livres rares de la BNF.
Renseignements complémentaires: cercleamical.berry@laposte.net  ; 01 46 21 00 39 ou 06 87 02 71 06

      Découvrez les dernières Unes

         Contactez nos partenaires