CERCLE AMICAL DU BERRY

Les Berrichons de Paris

Marie du Berry -spectacle du 19 juillet Tour de Vesvre à 20h


Spectacle du 19 juillet 2019 - Marie du Berry


Au profit du Festival de Boucard «  hors les murs », dans le cadre de sa soirée mécénat, Marie du Berry, marraine du 53ème Festival, crée  un spectacle- itinérant et  jouera  en solo «  Si l’enfant des diables m’était conté » d’après le roman de Pierre Georges Duhamel (le célèbre auteur des Fourmis de Dieu)  qui évoque le fameux Procès de sorcellerie  du Carroi de MARLOU.
Elle sera entourée par les Amis de la Tour de Vesvre et Isabelle Légeret , maire de Neuvy- Deux- Clochers avec la participation d’André Langeron, historien qui répondra aux questions sur l’unique procès de sorcellerie civil (1582/1583) conservé dans son entièreté à la Bibliothèque nationale de France lors du débat qui suivra le spectacle.
Un spectacle sur les lieux- mêmes, puisque l’enfant possédé des diables a été baptisé à la Tour de Vesvre, son parrain le procureur Maunoir s’y est réfugié pendant les guerres de religion. Son nom, Bernard Girault, un enfant de douze ans dont le père est mort lors du siège de Sancerre (10 ans avant) se retrouve ensorcelé par son cousin  Etienne Girault qui va dénoncer le sergent Jean Tabourdet, un autre sorcier selon la rumeur. Alerté, le seigneur du château de Beaujeu le neuf,  Jean Dumesnil Simon également  seigneur de la Tour de Vesvre demande au bailli royal Pierre Ragu qui vit à Concressault de régler le procès. De dénonciation en dénonciation, d’accusation en accusation, d’exorcisme en exorcisme, cinq  personnes vont périr sur le bûcher au carroi (carrefour)  de Marlou situé  sur les hauteurs de Sancerre, entre Ménetou- Ratel et Bué.
Peu de sancerrois connaissent cette histoire troublée des guerres de religion où, tantôt les troupes catholiques du roi, tantôt les troupes des protestants, pillaient, ravageaient, brûlaient les campagnes et les villages environnants.  En effet,  dix ans après le siège de la Rochelle du Berry (1572/1573),  un procès de sorcellerie  est orchestré pour  laver les cerveaux et qui sait que la renommée des sorciers de Bué vient de cette époque perturbée. 
 Marie du Berry qui, pendant plus de 20 ans, a célébré et honoré 86 écrivains du centre de la France et du Berry sous forme de 150  balades et  de nombreux soupers littéraires, et consacré à ce procès de sorcellerie de multiples animations,  dédie cette fois-ci son spectacle à  l’auteur du roman "L’enfant des diables », Pierre-George Duhamel, cet  écrivain décédé en 2014 qui n’a jamais  oublié ses racines berrichonnes et  qui a consacré une grande partie de sa vie à écrire des romans historiques sur le Berry dans sa  maison de famille à Veaugues.
Le spectacle«  Si l’enfant des diables m’était conté » est ouvert au grand public, billetterie ouverte  à  20 h. P.A.F : 10 €.

(événements-en-Berry)

      Découvrez les dernières Unes

         Contactez nos partenaires